PBC #6 Independent Publishing Houses

Within its cycle on Publishing, the Paris Photobook Club organises its new session on Independent Publishing Houses and is very happy to welcome Akina Books as special guests. We’ll celebrate during 3 hours the passion for hand-made books as well as very creative, personal and human processes!

As this session is part of Le PhotobookFest programme so that we adopt a new schedule for this session : Saturday morning at 10.30 (yes, we’ll offer plenty of coffee, don’t worry) and we’ll meet as usual at the bar Floréal.

Everyone has to bring a book edited by an independent publishing house.

Places are limited to 20 people, booking only:  parisphotobookclub@gmail

Please note that this session will be held in English.

www.parisphotobookclub.wordpress.com
www.facebook.com/parisphotobookclub

Where : Le bar Floréal, 43 rue des Couronnes, Metro Couronnes

When: Saturday 16th Nov. , 10.30 am > 1.30 pm

flyer pbc6a

Coups de Cœur du Paris PBC pour les Rencontres Photographiques du 10è.

Dans le cadre des Rencontres Photographiques du 10ème, un groupe d’enthousiastes membres du Paris Photobook Club s’est déplacé à la Bibliothèque de Château d’Eau pour vous proposer leur sélection parmi son grand fond de livres photo. Chaque semaine et pendant toute la durée des Rencontres nous vous apporterons un aperçu sonore, textuel et photographique de nos coups de coeur.

Les livres recommandés seront exposés à la bibliothèque (demandez à l’accueil) et vous pouvez aussi les emprunter!

Pour cette première session, nous vous faisons découvrir quatre magnifiques oeuvres autour du PAYSAGE.

Merci Pierre, AnnaKarin, Claude, Nicolas, Emilie et Pablo!

Voici la conversation qu’on a eu autour de ces quatre livres photo: 

 Heimat de Peter Bialobrzeski.Heimat de Peter Bialobrzeski.

The American Wilderness par Ansel Adams.The American Wilderness par Ansel Adams.

 
Basic forms of industrial buildings de Berndt and Hilla Becher.Berndt and Hilla Becher - Basic forms of industrial buildings

Le Dehors Absolu de Thibaut Cuisset.Le Dehors Absolu de Thibaut Cuisset.

Profitez bien et à la semaine prochaine!!!!

PS: pour les intéressés de nos autres activités soyez les bienvenus à notre prochain festival autour du livre photo le PhotobookFest!

Le PhotobookFest is born !

Le PhotobookFest is a 3 days event with a focus on the photobook, from Friday 15 to Sunday 17 November 2013 in Paris. Launched by the Paris Photobook Club, this first edition mainly supports the young publishing scene with independent publishing houses as well as self-published and DIY books.

Le PhotobookFest is hosted at L’Ancienne Imprimerie/Picture Tank and Le bar Floréal. Those venues are located in the neighborhood of Belleville, home to one of Paris’s lively Chinatowns, a burgeoning artist quarter and a dizzying array of cultures.

Le Paris Photobook Club invited his fellows from London and Madrid Photobook Clubs as well as Food for Your Eyes to jointly curate this event. We are glad to invite you to attend the following activities:

- Rock your Dummy ! Open call, Exhibition & Award

- Workshop Cross Borders with Akina books

- Photobook DJ sessions

- The box of books : a hitchhikers guide to the galaxy

-  Meeting PBC #6 with Independent Publishing House, Special Guest: Akina Books

- Bookshop corner with l’Ascenseur Végétal

- And more …

When?

From Friday15 to Sunday 17 November 2013

Opening Friday 15 November 18.30 to 21.00

Where?

L’Ancienne Imprimerie/Picture Tank > 19 rue Bisson 75020 Paris (Metro station : Couronnes)

Le bar Floréal > 43 rue des Couronnes 75020 Paris (Metro station : Couronnes)

PBC #5 “Self-publishing”

Le PBC lance un cycle en trois rendez-vous consacré exclusivement à l’édition !
Nous avons le plaisir d’accueil l’association Mutinerie pour une session très spéciale consacrée à l’auto-édition. Mutinerie nous présentera sa bibliothèque mobile spécialisée dans le livre auto-édité de photographie, photozine, ou – plus généralement – dans tout objet édité, indépendant, relatif à la photographie : Zines of the Zone.
ATTENTION CHANGEMENT DE CONSIGNES !!…
Contrairement à d’habitude, on n’amène pas de livres en raison de la grande quantité présentée par Mutinerie (miam miam !). En revanche, les photographes ayant auto-publié leurs ouvrages peuvent venir avec et sont invités à contribuer au fond de la bibliothèque s’ils le veulent. 20 PLACES SUR RESERVATION par email : parisphotobookclub@gmail.com
Le bar Floréal, 43 rue des couronnes-75020 Paris- métro Couronnes
Dimanche 13 octobre, 15h00
flyer pbc 5

PBC #4 : LE PAYSAGE AMERICAIN

La route 66, les motels, les cactus, les pancakes noyés dans le sirop d’érable, une Bud fraiche sur le comptoir, les suburbs, les vieilles bagnoles, vas-y Johnny Johnny, fait nous rêver, on veut du PAYSAGE AMERICAIN

Ramenez vos fesses, vos santiags et vos bouquins le dimanche 22 septembre, à 16h00 au Bar Floréal, sur réservation par email : parisphotobookclub@gmail.com (20 places disponibles).

Dimanche 22 septembre, au Bar floréal, 43 rue des couronnes, Paris 20e
flyer by Jon Sauce

1239984_10151802181340318_551932938_n

Chronique du PBC# 3 “Made in Chine”

Chronique du PBC# 3 par Nicolas Quinette

Photos : Bruno Chapiron

Session du PBC du 16/06 — “Chine”.

20130616-007

Nobue ouvre le tour de table en nous présentant “10 maréchaux chinois”. L’ouvrage, un leporello, laisse apparaitre à mesure qu’il se déplie les portraits successifs de 10 dignitaires de la Chine des années 1950. Complètement ouvert ces 10 portraits font une sorte de guirlande énigmatique. S’agit-il d’un ouvrage de propagande? Nobue qui a cherché à savoir ne l’affirme pas.

20130616-038

La matière du livre est sans âge avec un papier qu’on dirait bruni par le temps à la manière d’un très vieux papier journal. La couverture toilée est en comparaison presque luxueuse. Chaque photo est une icône militaire — une tête sur un buste médaillé — d’un dépouillement impressionnant. Aucun texte en contrepoint des photos. Cet objet photographique est une énigme.

Clément enchaîne avec un livre lui aussi de facture chinoise, édité en 1984 : un inventaire des pathologies relatives à la langue (l’organe) et à l’usage des médecins. 

20130616-110

C’est un succession de langues tirées photographiées en couleur (la couleur plate, grossière et sans contraste des reproductions issues des pays socialistes dans les années 1970-80). Dés la quinzième page je ne vois plus des langues humaines mais des chairs aux formes, aux consistances;, aux textures et aux couleurs délirantes. Comme des paysages de chair mouillée.

Pascal présente “W ou l’oeil d’un long nez” de P. Zackman. Les photos et textes de Zackman racontent un voyage qui est aussi une quête de soi. Les textes font résonner les photos, les contredisent, les interrogent. Zackman en Chine doute de ce qu’il est, doute de ce qu’il voit et dit au travers de son livre son incapacité à pénétrer le monde par-delà ses apparences. 

20130616-041

Zackman s’invente un alter-ego et se sert de la complexité de la Chine pour parler de sa quête identitaire, celle d’un juif à la fin du XXe siècle. Le titre de l’ouvrage renvoie au livre “W ou le souvenir d’enfance” où Georges Pérec dit la blessure et le gouffre qu’il porte en lui depuis la disparition de ses parents déportés en camp de concentration.

Saddredine est venu avec un petit livre de la chine des années 1950-60 photographiée par Riboud. C’est une photographie émerveillée et donc très différente de la photographie torturée de Zackman. Et puis le livre est imprimé en Chine, un lien de plus avec la thématique du jour.

Elise présente le travail que Burtinsky, photographe canadien, a mené dans une Chine gigantesque et en pleine mutation.

20130616-042

Ce livre est celui d’un militant qui stigmatise les désastres écologiques inhérents aux développements de chantiers grandioses, démesurés, délirants sensés alimentés en énergies diverses un pays qui s’urbanise à vitesse grand V. Cette volonté de saisir le gigantisme à l’oeuvre rend photographiquement une chine lointaine, figée dans les clichés de “la Chine fourmilière”. Le photographe via ses images ne semble plus en lien avec la dimension humaine du pays, comme si l’humain avait disparu, c’était perdu dans le paysage.

Claude nous fait découvrir “Architecture Density” de Wolf. 

20130616-044

Des façades de multiples blocs d’habitations photographiées à Honkong depuis un même point de vue situé sur les hauteurs de la presqu’île dans un cimetière. Ce ne sont plus seulement des immeubles mais aussi des formes géométriques multicolores qui rappellent certaines oeuvres de Mondrian ou de Richter. Dans ce travail la concentration urbaine prend la forme de blocs compacts, organiques qui semblent flottés hors du temps et de l’espace, par-delà l’humanité….

Barbara présente le livre catalogue d’un travail réalisé le long du Yangtsé. 

20130616-045

Les lieux photographiés portent les stigmates de l’intervention humaine et restent malgré tout immenses et énigmatiques. L’esthétique du photographe se réfère à celle de la peinture chinoise traditionnelle. Le livre est un catalogue sans âme.

Jean-Pierre nous propose “alors la Chine ?”; catalogue d’une expo présentée dans les murs du centre Beaubourg qui se veut une sorte de panorama de la création plastique chinoise contemporaine. 

20130616-050

Ça donne une énumération froide et lourde comme un bottin. Pas grand chose à en dire selon Jean Pierre.

Anne Frédérique nous soumet un petit livre de poche rassemblant les oeuvres d’ un jeune artiste chinois de Pékin.

20130616-051

Très inspiré par la tradition picturale chinoise, il recrée des paysages à partir de son environnement pékinois en usant de l’outil numérique. Ce petit livre ne rend absolument pas l’ampleur saisissante qui se dégage des oeuvres dans leur taille réelle.

Pierre présente “Kailash” de Max PamCarnet d’un voyage mené au Tibet à la fin des années 1990 dans lequel photos et textes racontent au jour le jour, le quotidien de cette virée himalayenne. 

20130616-053

Chaque page concentre le bordel et la liberté visuelle de Pam, un peu à la manière d’ un carnet d’esquisse ou d’ un carnet de brouillon. On est dans l’intimité de Pam autant qu’au Tibet.

François met sur la table “Pékin théâtre du peuple“. Le photographe tente de saisir la mutation architecturale du Pékin des années 2000. Les lieux photographiés de nuit sans aucune présence humaine sur les images semblent être ceux d’une ville morte, d’un décor. 

20130616-056

Le livre est malmené par certains qui ont l’impression d’avoir beaucoup déjà vu ce type de réalisation (à la chambre) tape à l’oeil, clinquante, outrageusement dramatique. Une sorte d’esthétique publicitaire facile et gratuite.

Nathalie sort de son sac “White Nose” travail d’un photographe portugais dont je n’ai plus le nom. 

20130616-060

L’auteur s’attache à saisir dans les casinos de Macao, des détails étranges et chargés qui tiennent tout autant du décor que de l’architecture. Les mondes photographiés sont comme les restes d’un monde disparu, figé, ailleurs et qui pourtant nous parle encore.

Karine nous présente un livre de Li Wei, plasticien photographe qui s’auto-portraitise en suspension dans les airs chinois. Karine précise que les mises en scène ne sont pas truquées, que Li s’envole vraiment et que jamais il ne chute ni ne s’écrase.

20130616-061

Certains dans l’assistance y voient une métaphore— celle du chinois libre, léger, aérien. D’autres dont je fais partie y voient une grosse mascarade bien lourdingue et insignifiante.

Pablo clôt le tour de table avec “Pékin 66″ de Solange Brand qui a photographié la capitale chinoise en pleine révolution culturelle (1966) alors qu’elle avait en charge le secrétariat de l’ambassade de France. 

20130616-066

Les photos sont naïves, innocentes. N’y apparait aucun signe de la dictature qui sévit. En contrepoint des photos figurent des témoignages de chinois ayant vécu cette période. Et un texte de Françoise Denoyelle, historienne de la photographie et présidente actuelle du bar Floréal.

En vedette américaine, Pierre Bessard, fondateur des éditions Pierre Bessard nous présente quelques fruits du travail qu’il mène un pied à Paris, l’autre à Pékin en collaboration avec des photographes de Chine ou d’ailleurs (Max Pam, Bernard Plossu……).

20130616-091

Travail d’édition soigné parfois en décalage avec les images brutes de certains photographes édités……

20130616-031 20130616-030 20130616-006